Création ' Caravane Gazelle ' par le quintette à vent ArteCombo


' Caravane Gazelle '

Spectacle musical de Florence Prieur et Olivier Calmel, mis en scène par Illich L'Hénoret
et interprété par Julie Martigny e le Quintette à vent ArteCombo

arte_combo

La musique originale d'Olivier Calmel et l'histoire imaginée par Florence Prieur font surgir gazelle, chameaux, voyageurs, nuit étoilée et désert dans une mise en scène d'Illich L'Hénoret.
Le Quintette ArteCombo est accompagné de la comédienne Julie Martigny dans le récit de cette belle histoire...

Auteur : Florence Prieur
Conteuse : Julie Martigny
Mise en scène : Illich L'Hénoret
Compositeur : Olivier Calmel
Musiciens : quintette à vent ArteCombo
Création lumière : Marc Robidou

Disque ' Caravane Gazelle '
produit en 2010 par Le Bruit Qui Pense et Hybrid'Music (référence H1824)

>> extraits du disque

caravane_gazelle

>> dossier du conte Caravane Gazelle (pdf)

>> bande-annonce

>> photos de la Création Spectacle

>> lire un compte-rendu de la création

>> contact Projet

arte_combo_logo

arte_combo_2

« C’est l’histoire – d’une gazelle ». Une gazelle, à peine extraordinaire, comme on en aperçoit à la frontière des déserts. Elle est blessée et va croiser la route d’une caravane à l’arrêt pour la nuit. Puisqu’il faut – pour un temps – ralentir, autant caler son pas sur celui des hommes et des bêtes de somme ! La caravane s’ébranle, augmentée d’une drôle de bête qui va égayer et attendrir l’équipée, à commencer par le plus sage des chameaux. jours passent, le désert se traverse et tous s’attachent à ce petit bout de gazelle et à son don de sourcier. Loin des villes et de ceux qui les habitent, un nouvel équilibre, une nouvelle harmonie se crée. Gazelle, hommes, chameaux. Rien ne manque. Ils sont au complet. Tout est lente marche, calme et complicité. Et puis, à l’approche des premières habitations, la gazelle pose problème et question. Dans le regard des curieux, elle redevient gibier et promesse d’un bon dîner. Le temps serait-il venu de se séparer ?

En surface et au plus profond, la gazelle incarne notre part de sauvage, d’indomptable, de liberté. C’est l’appel du lointain, des mers à parcourir, des bouts de terre à découvrir ou à reconquérir. C’est ce qu’il nous reste de sacré – ce quoi à nous ne voulons pas renoncer. La gazelle du conte est tout cela. Hommes, chameaux, curieux – suivons-là !

Florence Prieur

caravane_gazelle_2

Caravane Gazelle ' est un conte musical conçu pour des élèves de primaire, mais qui convient également aux plus grands.

C’est l’histoire d’une gazelle blessée qui traverse le désert avec une caravane (hommes et chameaux) le temps de guérir et de retrouver sa liberté, sa soif de vie, son feu sacré. Ce feu, c’est celui qui nous anime tous, petits et grands, par delà les apparences et les violences de nos sociétés.

La musique est écrite pour quintette à vent, avec une possibilité d’utilisation de la  clarinette basse.
Le plan général du conte se décompose comme suit :

1. La Solitude
La gazelle est seule, dans la nuit. Les bruits de la nuit accompagnent sa halte, imposée par sa blessure, qui est le signe du monde sauvage dans lequel elle vit. Cette partie développe une musique d’essence contrapuntique basée sur le thème de la solitude exposé dès le début au basson.

2. L'Espoir
Au loin, une lumière. Sans savoir ce qu’elle est, ni où elle mène, la gazelle se met en chemin. Il s’agit d’une prise de décision, de la volonté d’avancer coûte que coûte, quand bien même la lumière est ‘faible et vacillante’. Son pas est irrégulier et ralenti par sa blessure. La structure harmonique de cette partie musicale est basée sur celle du ‘grand départ’ (cf. partie 5), de l’appel de la vie.

3. La Veillée
La lumière qui guide la gazelle, c’est le feu de la veillée, de la vie des hommes. La musique développe la thématique de la complicité, basée sur un rythme soutenu à temps irréguliers et une mélodie ornementée jouée successivement au basson, au hautbois, à la clarinette puis à la flûte. Il est ponctué dans sa partie centrale par le thème du vieil homme. Sur un crescendo musical annonçant l’approche, la gazelle découvre un lieu apaisé, très masculin, un moment de détente où l’harmonie avec l’autre semble de mise. Un vieil homme, (le conteur), et un chameau, (le passeur), vont devenir les principaux alliés de sa guérison et de sa reconstruction.

4. La Rencontre
Le chameau, protecteur, quitte le groupe pour la rejoindre, l’accueillir. Le thème de la rencontre amoureuse se présente très simplement, développant une mélodie tonale jouée par le cor.

5. Le Grand Départ
La caravane se prépare et la gazelle décide d’être du voyage. C’est la pagaille, un joyeux départ cacophonique. Après une vague impression d’organisation des éléments, le thème de l’appel de la vie explose en contrepoints successifs, complémentaires et parfois... contradictoires !

6. L'Harmonie
Loin des sociétés, des usages et des institutions. La vie est joyeuse, attendrie, légère. Une réciprocité, un échange se crée entre la gazelle et ses compagnons de route. Les thèmes de la complicité et de la rencontre amoureuse sont exposés avec des modes de jeux spécifiques. Une entrée fuguée mène à la parade amoureuse.

7. La Parade
La gazelle et le chameau se sentent seuls et uniques au monde. La musique retranscrit une atmosphère espiègle, très joyeuse, presque insolente !
Une partie de l’exposé du thème empreinte à la rencontre amoureuse et en propose un développement harmonique spécifique dont les éléments mélodiques et contrapuntiques circulent à volonté entre les parties.

8. Le Retour
C’est le grand retour à la ville, aux sociétés, aux institutions, avec son cortège de rituels, de conversations et de commerces. Les questions, les jugements d’autrui sur le fragile équilibre qui s’est installé imposent le développement musical d’une nouvelle thématique, celle de l’appétit des hommes. Ostinato rythmique, percussions incisives et harmonie dense constituent la base de celui-ci.

9. La fin de l'Illusion
C’est la fin d’un équilibre fragile, d’une vie qui ne se rêve et ne se réalise que dans le désert. Le thème de la solitude employé en mouvement contraire développe une musique pesante. Le motif du vieil homme est alors employé comme transition. C’est en effet lui qui force le départ de la gazelle.

10. La Séparation
Il est temps pour la gazelle de retrouver sa liberté ; elle doit partir. Le thème de la solitude est réintroduit sur une trame harmonique douloureuse, qui s’achève sur un accord d’apaisement, une lueur d’espoir.

11. La Vie continue
Le final développe une thématique propre et expose tour à tour l’ensemble des motifs et mélodies développés précédemment. La gazelle peut enfin redevenir elle-même et retrouver son galop. Pour le chameau, place aux histoires et aux veillées. C’est sa manière à lui de ne pas cesser d’aimer.

La musique du conte développe un langage à la fois accessible, dynamique, contrasté, et résolument contemporain ; c’est à dire véritablement d’aujourd’hui, avec ce que cela comporte de passerelles et de clins d’œil. Une musique ludique et rythmée, dont les thématiques se veulent simples et lumineuses.

' Caravane Gazelle ' est dédié au quintette ArteCombo, commanditaire de l’oeuvre.

Olivier Calmel

florence_prieur

Florence Prieur est une jeune femme aux yeux clairs qui hésite un peu à dire son âge. Si on insiste, elle répond, pour se sentir moins seule, qu’elle fait partie de la génération Mitterand. 1981 ? Absolument.

Elle a donc 28 ans et en paraît 10 de moins. Elle aime les histoires depuis qu’elle est toute petite, avec une prédilection pour Boucle d’Or et les 3 Ours, au moment de la naissance de son frère. Plus tard, ce sera Peter Pan, Matilda, Mary Poppins, Tom Sawyer ou Arsène Lupin. Elle a été une enfant sage, studieuse, souriante.

Aujourd’hui, elle sourit toujours, mais moins sagement. Elle a fait de longues études – en France et aux Etats-Unis – qui l’ont un peu éloignée des mondes imaginaires et des enfants. Elle y revient avec délices depuis quelque temps. Elle a écrit « Caravane Gazelle » en 2007 et est très heureuse de voir ce conte mis en musique par Olivier Calmel et Arte Combo.

En ce moment, elle travaille sur une pièce de théâtre (Louise ou le lamento du crocodile) et sur un vaste projet de vulgarisation philosophique (Fais voir !).

 

julie_martigny

Le travail de Julie Martigny autour du corps traverse plusieurs démarches. A la fois performeuse, danseuse et comédienne, elle cherche à rencontrer de nouvelles manières d’aborder l’espace de la scène et de la relation au public.

Elle collabore avec de nombreux chorégraphes et metteurs en scène. Pendant quelques années, elle s’associe avec la compagnie Art point M. et tourne au sein des scènes nationales françaises et festivals européens dans les spectacles « Quelques gens de plus ou de moins », « I have a dream », « Beautiful word »,…

Avec le chorégraphe Tom Yang, elle est comédienne et danseuse dans « Le diable attrapé par la queue » de Picasso, pièce qui s’engage autour de la résonance du corps et de la voix. Au théâtre, elle travaille autour des textes d’Heiner Muller à plusieurs reprises avec « Quartett » et « Hamlet machine ».

Elle devient première assistante à la mise en scène auprès d’Yves Pépin (conseiller artistique sur les cérémonies des JO de Pékin) et participe aux cérémonies d’ouverture et de clôture des Jeux Paralympiques d’Athènes, des Jeux d’Afrique au Nigéria, à un spectacle nocturne à Singapour, aux « Quatre saisons de l’amour» avec les chorégraphes Christian et François Ben Aïm au Parc des Expositions à Paris. Fin 2009, elle part pour l’Inde et assistera de nouveau Yves Pépin sur un spectacle nocturne dans un temple.

Elle forme, depuis plus de cinq ans, de jeunes adultes, au théâtre, en appuyant son travail pédagogique sur celui du corps comme véhicule du verbe et de l’émotion. Depuis plus de trois ans, avec Christophe Mangou et l’Ensemble Amalgammes, elle s’engage dans le soundpainting et l’improvisation. Récemment, elle danse dans « Le Souffle du Loup », spectacle jeune public, auprès de Julie Lardrot et Norbert Lucarain.

illich_l_henoret

Illich L’Hénoret, metteur en scène, auteur, professeur de théâtre… mais avant tout comédien. Il découvre le théâtre à l’Université de Jussieu auprès d’Agnès DUCLOS, Marie-Paule RAMO et Eve DOE BRUCE.

Par la suite, il suit de nombreux stages en France Masque balinais (Nirupa NITYANANDA), Clown (Raphaël ALMOSNI), Conte (Pépito MATTEO), Le langage Cornélien (Maryse AUBERT), Masque (Raphaël BANCIOTTO et Benoit LAVIGNE), Danse africaine Isabelle MAUREL, mais aussi à l’Académie des Arts de Minsk-Biélorussie (Sergueï TARASSIOUK et Andreï SAVTCHENKA) et en Côte d’Ivoire où il a découvert le conte auprès de Pierre GONDO et Ignace ALOMO .

Il a notamment joué sous la direction de Maria-Pia BRACCHI (On dormira quand on sera mort, Chronique des jours de pluie, le jardin aux cerises), Cristina ALVAREZ (Peter Pan, Merlin L’Enchanteur), Agnès DUCLOS (Histoires d’Ivoire, Le conte d’une nuit d’été), Silvia MORENO (Ananké), Victorine MINKENDORFER (Cinémassacre), Sarah SCHREIBER (Ailleurs), Marion OUTIN (Marcovaldo perdu dans la ville), Mylène IBAZATENE (Yapak’toi), Eric FAUVEAU (La combine de Colombine, Gros René Ecolier, La petite flûte enchantée).

arte_combo_logo Cinq musiciens, mille et un projets, une énergie commune…

Le quintette ArteCombo est né de l’envie de cinq jeunes musiciens issus d’horizons, de sensibilités et de cultures différentes, d’unir leurs talents et leur enthousiasme au service d’une même passion : l’écoute de l’autre, l’écoute des autres.

Véritable vecteur de l’histoire de la musique européenne, le quintette à vent offre la possibilité d’un voyage musical au travers des siècles : formation de prédilection de la période classique (18ème siècle), le quintette s’est vu délaissé au profit du quatuor à cordes lors du siècle suivant. Le 20ème siècle lui redonne ses lettres de noblesse par le biais d’œuvres originales et de transcriptions de qualité.

>> www.artecombo.com

MAYU SATO

FLÛTE

ROMY BISCHOFF

CLARINETTE

BAPTISTE GIBIER

HAUTBOIS

CYRIL NORMAND

COR

FRANK SIBOLD

BASSON

 

  • Twitter: oliviercalmel
  • Facebook: olivier.calmel
  • YouTube: OlivierCalmel
  • Deezer: olivier%20calmel
  • Linked In: oliviercalmel
  • MySpace: oliviercalmel
  • SoundCloud: olivier-calmel
  • Dailymotion: Olivier_Calmel
  • AllMusic: olivier-calmel-p1154827
  • IMDB: nm1929964
  • UniFrance: 332254/olivier-calmel
  • Piano Bleu: olivier_calmel.html
  • Citizen Jazz: toutsur_Olivier+Calmel
  • LastFM Artist: Olivier+Calmel
  • All About Jazz: oliviercalmel
  • Google Play: olivier+calmel
  • QoBuz: olivier+calmel
  • Amazon: olivier+calmel

Nous avons 86 invités et aucun membre en ligne

  • Pagerank service danslemonde.net

Contact & VCard

Olivier Calmel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. www.oliviercalmel.com